Suivez-nous sur:

Lancement du MEJ chez les Salésiennes !

oui2

Ce dimanche 22 octobre 2017, le vingt-neuvième de l’année A, coïncide avec le «dimanche missionnaire», jour où nous faisons mémoire de la résurrection de notre Seigneur Jésus le Christ, le Premier Missionnaire envoyé par son Père.

Appelés à être des témoins du Christ, les méjistes des Sœurs Salésiennes de la zone métropolitaine se sont rassemblés à la Communauté de la Saline pour lancer officiellement leur année pastorale. Ils étaient au nombre de deux cent quinze (215), y compris les sœurs et les animateurs.

Vers 7h AM les méjistes de la Saline se mettaient au premier rang pour accueillir ceux des autres maisons. C’était un geste vraiment chaleureux ! Nous leur disons un grand merci et les félicitons !

mi4Après l’accueil, un temps d’animation était réservé pour l’apprentissage des chants propres aux méjistes. Ce temps était assuré par sœur Mireille Pierre-Villiat et Marie Sonique, une des collaboratrices du MEJ de la Saline. Pour entrer dans le vif du programme, sœur Rose Antoine Admé, la coordonnatrice de la journée du rassemblement, a souhaité la plus cordiale  » BIENVENUE » aux méjistes venant des différentes Communautés. Dans ses mots, elle avait rappelé aux méjistes l’ordre du jour et leur avait donné des orientations en cas de besoin. Pour finir, la coordonnatrice a animé la prière demandant à Dieu la force de son Esprit Saint pour nous guider tout le long de la journée.

Par un applaudissement chaleureux et par des chants, les méjistes ont accueilli Soeur Wideline Lamy de la Congrégation des Sœurs de Saint Joseph de Cluny (SJC). Elle fait partie de l’équipe diocésaine du MEJ de Port-au-Prince à titre de conseillère et est venue présenter une cause sur le thème de l’année.

mi5Elle a pris soin d’exprimer sa gratitude pour l’invitation et sa joie d’être au milieu des mejistes. Une occasion pour elle de réfléchir ensemble autour du thème retenu pour le lancement de cette année : « Mejis reveyew, angajew, pran responsabilitew ». Durant toute la rencontre, les Mejistes ont fait de ce thème un vrai slogan pour prouver leur engagement missionnaire dans l’Eglise de Jésus-Christ.

Sœur Wideline les a encouragés à être vraiment des méjistes sur qui on peut compter, à qui on peut confier des responsabilités. « Car vous êtes les responsables de demain au sein du groupe MEJ » a-t-elle martelé. Merci de votre réceptivité et bonne année. Prenez au sérieux vos engagements au sein du MEJ!

Après la conférence, une pause de trente minutes a été accordée aux méjistes. Le temps pour eux de revoir leur devise en équipe.

oui3FN= Viens, marche avec moi et va

JT= Non pas être servi, mais servir

TA=Non pas ma volonté, mais la tienne Seigneur

EA= Fais de ma vie un Oui d’Amour

Le moment primordial dans la vie des méjistes était enfin arrivé : la célébration eucharistique. Ce sacrement constitue le fondement de la vie d’un vrai mejiste et de tout le mouvement. La messe de cette circonstance a été présidée par le révérend Père François Lucien, un prêtre de l’archidiocèse de Port-au-Prince. Dans son homélie, le Père a souligné pour les méjistes l’identité du jeune chrétien catholique « ce jeune doit être : joyeux, zélé, ouvert, accueillant, respectueux, pieux, laborieux, simple, serviable, généreux et compatissant. Il est celui qui accompli ses tâches à temps, il ne se fait pas prier pour prendre sa responsabilité ». Le Père avait attiré l’attention des méjistes sur un aspect de l’Evangile du jour: « les pharisiens, pour piéger Jésus commencèrent par Le féliciter, mais Lui Jésus ne se laissa jamais prendre. La monnaie porta l’effigie de César, mais nous autres, nous sommes faits à l’image de Dieu, nous avons à donner notre vie à Dieu sans partage. En conclusion, le Père a exhorté les méjistes à prendre chaque jour leur responsabilité là où ils sont, dans leur famille, au sein du groupe MEJ, à l’école pour ne citer que cela. Chers amis vous êtes tous les fleurs de l’Eglise, car Jésus compte sur chacun de vous et moi en son nom je vous bénis par l’intercession de Maria Goretti et Dominique Savio, ils sont deux enfants qui vivent dans la béatitude de Dieu. Comme eux, restez toujours éveillés pour pouvoir évangéliser les autres par votre témoignage de vie.

mi1Juste avant l’offertoire les méjistes ont apporté devant l’hôtel de Dieu la Bible dans laquelle vient de proclamer la Parole de Dieu qui font d’eux les vrais amis de Jésus à l’école de Marie, les foulards qui représentent les différentes section dans le MEJ, le panneau qui symbolise les différentes activités que les méjistes doivent organiser autour du thème de l’année, le document de base dans lequel se trouve toutes les informations et le règlement du MEJ, l’OPEDES qui sont les six attitudes que doivent avoir un méjiste (offrande vécue, prière personnelle, espérance active, don de soi, esprit apostolique et solidarité) et le cierge qui se conçoit comme la prière incessante des témoins qui veulent être des lumières pour le prochain.

 

Merci Seigneur de nous avoir permis de vivre cette belle journée !

Merci à la provinciale et à son conseil qui nous ont accompagné dans toutes nos démarches pour garder vivant ce mouvement combien important dans la vie de l’Eglise.

oui1Un grand merci à Sœur Monique Bellegarde et à toute la communauté de la Saline qui nous ont ouvert leur cœur et toutes les portes afin que notre lancement soit une vraie réussite.

Mille mercis aux Sœurs qui se font toujours disponibles pour accompagner les méjistes. Merci de votre support et de votre présence mes Sœurs. Continuez à être ce que vous êtes pour les enfants et les jeunes.

Bonne fête de la mission à tous et à toutes ! Vivez le thème de l’année dans la joie d’être mejistes selon la volonté de Dieu. Puisse Saint Paul, le patron du MEJ, intercéder pour nous auprès de Jésus notre Guide par excellent dans le MEJ